Patrimoine – Journées

L’Eglise Saint Hermeland

Cet édifice a la particularité d’être construit sur le roc et sans transept. D’origine Romane, et déjà mentionnée en 1368, on y retrouve quelques traces de cette époque au fond du choeur, dont quatre gros murs et des contreforts, grossièrement construits avec de la pierre à blé.

D’après des textes du père Guy Eveno et de Daniel Marsac.

 L’église est ouverte tous les jours aux visiteurs. Entrée du côté Sud.

Pour en savoir plus : 56allaire.free.fr

Port de Foleux

Un port à la campagne.

Foleux accueille aujourd’hui près de 400 bateaux, sur pontons et corps morts. Les horaires de la capitainerie, les tarifs, et d’autres infos pratiques sont disponibles sur le site de la Compagnie http://compagniedesportsdumorbihan.com/fr/

Une cale de mise à l’eau, un chantier nautique sur chaque rive, un restaurant côté Béganne, une aire de jeux, des tables de pique-nique sont à votre disposition.

Sur le site du port de Foleux : départ de sentiers pédestres qui vous conduiront jusqu’à la chapelle des Alliers, où existait autrefois le premier port de commerce avec ses greniers à sel.

 Pendant l’été (juillet- août), un marché et des apéro-concerts ont lieu tous les jeudis entre 16h et 21h.

La halte nautique du Rohello

Le ponton de la halte nautique du Rohello permet d’accoster pour une durée de 24 heures maximum. A pied ou à vélo pour rejoindre le bourg, tous les commerces sont à proximité.

Sur le site, une cale de mise à l’eau est à disposition pour petites unités. Un ponton de pêche réservé aux handicapés a été aménagé par la fédération de pêche du Morbihan, en lien avec la commune et l’Institution d’Aménagement de la Vilaine 

Le château de Léhélec

 De style Louis XIII, le château de Léhélec, offre, au sud, une belle perspective surplombant ses trois cours bordées d’importantes dépendances des XVIe et XVIIIe siècles… Ce château breton, est dans la même famille depuis 1578.  Elle y est arrivée par un mariage, celui de François Le Mintier, qui fut gouverneur de Redon, avec Marie Bocan, dame de Léhélec.

Le château a été construit vers l’année 1660 par Jean Le Mintier. Il est classé à l’inventaire des Monuments Historiques.

En savoir plus : http://www.lehelec.com/

Le château de l’Etier

 Le Château primitif de l’Etier aurait été édifié par les comtes de Rieux vers 1380, amélioré aux XVème et XVIème siècles puis restauré au XVIIème. Il fut le siège de l’ancienne seigneurie de l’Estier (ou l’Etier ou Lestier).

Le château de Trégouët

Situé sur une colline boisée dominant la Vilaine, il était un lieu de refuge idéal durant les périodes troublées. Le château a abrité un quartier général durant la Révolution en faisant office de dépôt d’armes et de vivres, et une compagnie de fusiliers-marins en 1945.

Suite à un bombardement des Allemands en 1945, il a été incendié mais reconstruit en 1953 par Gonzague Le Mintier.

Le château de la Saulaye

Habité par la famille Lagrée depuis cinq générations, il fut la propriété de Perro de Cavaro en 1427, puis de la famille Boisleves à la fin du XVème siècle et de la famille Souallaye en 1486.

Le presbytère

A l’emplacement d’un ancien site gallo-romain, cette bâtisse a probablement été construite pour la famille noble de Jacques Bodéan, recteur de Béganne au début du XVIIème siècle.

Une tour octogonale a été édifiée sur sa façade interne pour y ancrer l’escalier de pierre qui conduit au 1er étage.