BRÛLAGE À L’AIR LIBRE DES DÉCHETS VERTS

Selon l’arrêté préfectoral du 26 septembre 2019 réglementant l’usage du feu en vue de la protection des biens et des personne, de la qualité de l’air et de la protection des forêts, landes et milieux naturels contre l’incendie, le brûlage à l’air libre des déchets verts ménagers des particuliers, des professionnels et des collectivités est interdit toute l’année.

Les résidus végétaux d’origine agricole (élagage des arbres) peuvent être brûlés du 1er novembre au  31 mars dans le respect de certaines conditions (en dehors de l’agglomération, à plus de 200 mètres des habitations, entre 10h et 16h30, conditions météo favorables, surveillance constante…).

Les contrevenants s’exposent à une contravention de 3ème classe, soit une amende de 68 €.